Virtual Killer, vous connaissez ?, LIVRES PLANTE ET SANTE
 

. Espace publicités
Bandeau Pub
. LIVRES PLANTE ET SANTE
bienfaits des plantes


SOCIETE, SOLIDARITE, COUPS DE COEUR > Problèmes de santé publique, campagnes nationale

Virtual Killer, vous connaissez ?

Jean-Claude Matysiak, psychiatre et psychothérapeute, met en relief dans l’ouvrage Virtual Killer les addictions et le mécanisme de ces dépendances... 

Virtual Killer, vous connaissez ?

Jean-Claude Matysiak, psychiatre et psychothérapeute, met en relief dans l’ouvrage Virtual Killer les addictions et le mécanisme de ces dépendances au travers d’une galerie de personnages. Il met notamment l’accent sur les jeux vidéos, nouvelle addiction des jeunes et des moins jeunes. Détails sur cette addiction « nouvelle génération ».

7° titre de la collection Polar santé -de la Mutualité française et des éditions Pascal-, cet ouvrage explique le développement des dépendances (alcool, drogues, jeux vidéos).
L’auteur est Jean-Claude Matysiak, psychiatre et chef de service d’une unité spécialisée dans le traitement des maladies addictives. L’ouvrage met en scène le mécanisme de diverses dépendances, mais il met l’accent sur l’univers du jeu vidéo, d’où le titre.

Un garçon crée un avatar
Au départ, il y a quelqu’un qui ne se sent pas bien à sa place dans la vie (généralement il est jeune, mais pas forcément un « ado » ; statistiquement, c’est plus souvent un garçon) parce qu’il ne se sent pas reconnu. Il se crée un avatar et le voici bien actif, et parfaitement intégré, dans un jeu virtuel. Son personnage vit sa vie, se fait des amis, mais aussi des ennemis, dans son monde virtuel. Tant que le « créateur » gère son avatar, tout va bien. Il garde le contrôle.

Tout change le lendemain
Mais il s’agit d’un univers sans cesse évolutif. Quand vous quittez votre console à minuit, à Paris, ça s’agite encore aux USA et le bal va seulement commencer au Japon. Résultat : quand vous vous reconnectez le lendemain, tout peut avoir changé. Plus de repères.
Seule parade : rester en ligne ! Vous avez réussi à éliminer le monde du dehors, peu gratifiant, mais l’angoisse à présent, elle est ici !

5 à 10% des joueurs dépendants…
Et parfois, il y a des dérapages : un joueur veut en découdre pour de vrai avec l’autre joueur, qui vient de lui détruire son avatar.
Bien sûr, tous les joueurs ne sont pas dépendants, même s’ils passent énormément de temps dans leur monde virtuel. Mais sachant que la dépendance touche entre 5 à 10% des joueurs, et que ce type de jeux se développe de plus en plus grâce aux connexions à haut débit, cela pourrait devenir un problème sérieux dans notre société.  
                                    
Docteur Patricia Depasse        28/03/2009

En savoir plus :
Jean-Claude Matysiak est psychiatre et psychothérapeute. Il a notamment publié de nombreux ouvrages de sciences humaines et grand public sur le thème des addictions et également sur la psychologie des serial killers. Virtual killer est son premier roman noir. Très noir !

Source :
http://www.mutualite.fr/actualites/toutes_les_publications/livres/toute_la_collection_polar_sante/virtual_killer
 


 Parlez en
sur le forum santé bien-être

. Espace publicités


Accueil - Avertissement - Qui sommes-nous ? - Le Blog
Contactez-nous
- Mentions légales - Aide technique - Régie publicitaire